Est-il Sécuritaire de Voler Après un Avc?

par Barbara
(Luang Prabang Laos)

Question:: Il y a six semaines, j’ai eu un mini AVC TIA. Parce que nous vivons à Luang Prabang, au Laos, il n’y a pas d’aide médicale disponible. Au début, nous pensions que c’était un problème d’oreille moyenne car je suis tombé par terre et j’avais perdu l’équilibre et une vision floue. Le lendemain, nous nous sommes rendus à Vientiane chez un Dr français qui m’a immédiatement donné asprin et nous a dit de nous rendre à l’hôpital de Bumrungrad à Bangkok. Nous y sommes arrivés le lendemain.J’ai été admis et j’ai passé une IRM et j’ai vérifié les yeux. L’IRM a montré un petit accident vasculaire cérébral. Les yeux sont bons. Les sangs présentaient un taux de cholestérol élevé.
J’ai été mis sur Asprin 50. Lipitor 10 mg une fois par jour et Methycobal 500 mcg deux fois par jour.
Le neurologue a dit que c’était un bon traitement et que je ne devrais plus avoir de problèmes. Malheureusement, la semaine dernière, j’ai eu une autre attaque, mais pas aussi grave que la première toujours effrayante en ne sachant aucune aide médicale disponible. Je récupère encore une fois et je me sens toujours très fatigué.
Je rentre en Nouvelle-Zélande samedi et je me demande s’il y a autre chose que je devrais prendre pour empêcher une autre attaque. C’est un vol de 12 heures.
Je suis une femme de 63 ans.
J’espère que vous pouvez aider.
Un grand merci
Barbara
Réponse: Voici quelques conseils à suivre en vol après un accident vasculaire cérébral :
1. Obtenez la permission de votre médecin pour voler. Demandez également à votre médecin si vous devez apporter des modifications aux médicaments ou à la posologie des médicaments avant de prendre l’avion. J’appellerais votre médecin en Nouvelle-Zélande si vous n’en avez pas un que vous pouvez contacter au Laos.
2. Si vous restez assis dans une position trop longtemps, le sang peut s’accumuler, ce qui augmente le risque de caillot sanguin et d’accident vasculaire cérébral. Pour éviter cela, étirez les jambes périodiquement, déplacez vos chevilles en rond et de haut en bas, marchez et portez un tuyau de soutien pour éviter que le sang ne s’accumule.
3. Buvez de l’eau et évitez les boissons alcoolisées.
4. Si vous avez un gonflement ou une douleur dans les mollets après le vol, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.